Archive for the ‘tunisie’ Category

Je vote sous X pour les présidentielles de 2024

Tunisie

  • En 2024 je voterais pour X. Et je poserais une seule condition à ce X : qu’il ne soit pas de la famille proche ou lointaine ou par alliance du président actuel Zine El Abidine Ben Ali.
  • Je m’engage à répertorier comme je peux, sur internet, les personnes aptes à devenir président de la république Tunisienne.
  • Je m’engage à me rendre disponible autant que je peux pour discuter de ces idées au prés des membres sérieux du RCD.

Ce qui est sûr, c’est que nous aurons un nouveau président en Tunisie en 2024. Il est possible que nous en ayons un avant, mais en 2024 c’est sûr. J’apprécie énormément le travail, la ténacité et les sacrifices que font tous ceux qui veulent un changement maintenant. Mais à mon grand désespoir, mon cerveau est cablé de telle manière que je ne peux pas répéter la même chose des milliers de fois jusqu’à ce que ça rentre dans la tête des gens, je ne suis pas tenace et je ne tiens pas tête à l’adversité naturellement.

Lire la suite

Publicités

L’utopie constructive de la télépathie (YAWGSBT)

canari-twitter

Yet Another Why Google Should Buy Twitter. Ces derniers temps la mode et aux articles expliquant pourquoi Google devrait racheter twitter. J’ai décidé d’ajouter ma petite pierre à l’édifice.

Si vous êtes un utilisateur de twitter, vous avez peut être eu l’occasion de ressentir un « twitter moment ». Un twitter moment, c’est quand vous réfléchissez à haute voix sur twitter et qu’une voix étrangère vient corroborer vôtre réflexion. C’est déroutant. Déroutant mais jouissif. Par exemple : Vous dites « J’attend le bus depuis 30min, je vais être en retard » et une voix étrangère @taxidriver vous répond immédiatement : « Je viens vous chercher? ». Vous ne connaissiez pas @taxidriver auparavant, mais il va vous rendre immédiatement service.

Il est important de souligner ici la différence dans l’expérience utilisateur entre Google et twitter. Dans Google il faut chercher une information, même formuler une recherche. Dans twitter il vous suffit de communiquer votre état pour que des options vous soient présentées. C’est comme si il suffisait d’y penser. En tout cas ce n’est pas très loin.

Lire la suite

Rapprocher la responsabilité de l’utilisateur

obama-you

Les systèmes automatiques sont faits pour effectuer des opérations complexes tout en cachant la complexité a l’utilisateur. Si on ne fait pas attention en les concevant, ils cachent aussi la responsabilité. Pour pallier a ce problème, souvent, on ajoute des fonctionnalités de traçabilité : historiques et autres artefacts. Alors qu’il serait beaucoup plus effectif de concevoir le système dés le départ de façon à garder la responsabilité proche de l’utilisateur.

La responsabilité à un cout. C’est une sorte de taxe qu’on paie sur tous les produits qu’on en soit conscient ou pas. Quand elle est inscrite sur la facture, la responsabilité porte souvent le libellé : « Frais de gestion » ou « Assurance qualité ». Mais souvent, elle est sous évaluée. Bien évaluée, la responsabilité représentera probablement plus que 30% de la facture. Prenons un pain par exemple : c’est de l’eau, de la farine et du travail du boulanger. Dans le prix du pain, il y a le cout de la responsabilité du boulanger qui doit s’assurer que le pain est commestible et qu’il est de bonne qualité. D’ailleurs c’est principalement pour cela que les boulangers ne se valent pas. Mais il y aussi le cout de la responsabilité des services d’hygiène nationaux qui vérifient que les normes sanitaires sont respectées. Il y a le cout de la responsabilté de celui qui a vendu la farine et de celui qui a vendu l’eau et celui qui a loué le local. Chaque fois qu’il y a travail, il y a responsabilité et il y a un cout.

Lire la suite

Les interfaces web de saisie rapide

La désynchronisation des activités est l’essence même de Ajax, c’est le « A » dans « Ajax ». Ces derniers temps, on commence a utiliser le terme « Ajax » pour dire « XMLHttpRequest » ce qui était prévisible : personne ne peux dire « XMLHttpRequest » sans attraper le hoquet.

Comme vous le savez déjà nous sommes en train de développer un Progiciel de Gestion Intégré (PGI) pour un grossiste en pharmaceutiques en Tunisie. L’activité de grossiste pharmaceutique est très particulière pour deux raisons :

  1. le secteur pharmaceutique est relativement ancien et bien développé ce qui fait qu’il y a des « traditions »
  2. le secteur pharmaceutique est très régulé pour des raisons de santé publique évidents

L’une des particularités du secteur c’est le traitement d’un nombre de commandes élevé dans une plage horaire très restreinte. Pour vous donner un ordre d’idée, ici, on traite à peu prés 900 commandes par jour dont 400 entre 11h et 13h. Il faut donc une logistique adéquate.

Lire la suite

doper le développeur avec du logiciel

En réalité, ce qu’on perdait de vue c’est que cela serait vraiment pratique de pouvoir comparer les montant des factures à l’ancienne avec nos nouvelles factures avec un seul clic de souris. Si on avait ça, on le ferait tous les jours. C’est parce que, justement, examiner les listings était pénible qu’on le faisait pas tous les jours.

Je me plais à dire que, dans notre métier, la programmation en tant que telle n’est ni une étape du processus, ni une activité. Elle est là à toutes les étapes : préparation, conception, test, amélioration. Si on devait la définir par une abstraction dans le processus ça serait celle ci : « Contexte ». C’est une erreur conceptuelle très courante dans les processus préfabriqués que de considérer la programmation comme une étape.

Nous sommes actuellement en phase de test intensif avant déploiement. C’est une étape plus ou moins critique selon le projet, et pour ce projet-ci, elle est très critique. Nous sommes en train de migrer l’un des plus importants grossistes en pharmaceutiques vers un nouveau système d’information intégré.

Lire la suite