Archives de la catégorie ‘programmation’

le recrutement des programmeurs avec un test écrit en anglais

Anis avait trouvé un questionnaire LAMP en anglais qu’il s’est empressé d’envoyer a Bechir. Bechir me l’a envoyé pour que je le traduise. J’avais des candidats qui venaient pour entretien l’après midi même, alors j’ai pris le questionnaire tel quel (en anglais) et je leurs ai fait passer.

depuis une année a peu prés nous avons commence a prendre tres au sérieux le recrutement et la gestion des programmeurs. nous sommes une petite entreprise de 12 employés et normalement on ne devrait pas se soucier de cela. or les dernières années nous avons eu quelques difficultés :

  • les sociétés offshore ont commencé a nous piquer nos programmeurs expérimentés.
  • il y a très peu de programmeurs expérimentés sur le marché du travail et souvent leurs rapport qualité / prix (qualité de la formation qu’il a déjà / prix de la formation qu’on va lui donner + salaire qu’il demande) n’était pas bon. ils sont très mal formés.
  • les nouveaux diplômés nécessitent beaucoup de formation. ils n’ont tout simplement pas étés formés à la POO. et je mesure mes mots. ils croient tous qu’ils l’ont été et je suppose aussi que leurs éducateurs pensent qu’ils les ont formés, mais quand ils arrivent chez nous ils sont incapables de traduire ce qui se passe dans la vie réelle en programme informatique. une anecdote qui fait beaucoup rire Bechir : c’est un candidat au cours d’un entretien a qui je demande s’il connaît la POO et qui me réponds avec beaucoup d’assurance : "oui, j’ai programmé en java à l’école".
  • Notre métier est difficile. Pour vous en rendre compte, mettez vous dans la peau d’un Anglais. vous programmez dans votre langue maternelle, c’est à dire que vous programmez comme si vous parliez à votre mère. toutes la documentation est écrite dans votre langue et expliquée avec votre façon de penser. Votre expérience journalière de la communication est uniforme.

Il n’y a pas très longtemps, avant que Anis ne parte travailler ailleurs, nous avons recruté un programmeur expérimenté, pour nous apercevoir au bout de 3 mois qu’il n’était pas assez compétent et qu’il lui faudrait très longtemps pour l’être. Nous avons étés beaucoup déçus, mais surtout, nous nous sommes rendus compte que nos méthodes d’évaluation étaient à revoir.

Lire la suite

OpenUP le RUP agile de IBM

IBM qui a bien senti que son RUP n’est plus en phase avec les bonnes pratiques actuelles; à décidé d’adopter un nouveau processus agile. elle a confiè l’exécution a Per Kroll et ses acolytes. Le cahier des charges spécifiait bien sûr que le processus doit être compatible avec RUP, et que sa finalité était d’être le processus de développement fourni avec la plate-forme eclipse (principalement sponsorisée par IBM). Le mois dernier Per Kroll nous a pondu un article sur OpenUP.

En gros ils adoptent toutes les bonnes pratiques actuelles (celles sur lesquelles tous les processus agiles sont d’accord) sauf le TDD et ils y ajoutent la notion de "micro-increment" : une espèce de pattern de tache atomique avec des outils sous eclipse et probablement un dépôt pour mettre en commun les "micro-increments" des développeurs dans le monde. Ça c’est pour les bons points. D’un autre coté ils ont ajouté la notion de "phase" héritée de RUP et qui n’apporte absolument rien d’autre que de la confusion.

Lire la suite

la maîtrise de l’amélioration de la qualité

quand je vous disais que le besoin du programmeur est plus important que le besoin du client, je voulais bien évidemment dire le besoin de l’équipe de développement. vous aurez corrigé par vous mêmes.

je ne suis pas vraiment un programmeur, en tout cas pas dans le cadre de mon travail actuel. et quand cette sensation désagréable de manque de visibilité sur le projet a commencé a se faire sentir, je me suis rendu compte que moi aussi j’avais quelques besoins inassouvis. j’ai beau me dire que mon travail, en tant que gestionnaire du projet, consiste a être disponible pour l’équipe; une autre partie de moi ne cesse de clamer mon appartenance a l’équipe et de ce fait, l’importance de me donner les moyens.

Lire la suite

Ron Jeffries avait tort

où le besoin du programmeur est plus important que le besoin du client (si la qualité est importante).

l’autre jour, je vous parlais du manque de visibilité sur le projet et je disais alors que l’un des problèmes c’était l’absence de "version courante" disponible a tout moment. mais pourquoi est ce qu’on n’avait pas de version courante?

Lire la suite

apologie du manque de sérieux

Comme tout programmeur, j’ai des super pouvoirs.

bechir me l’a fait remarquer hier. en periode de grand stress; fin de projet, retard énorme, client mécontent, patron mécontent, bechir déprimé; j’ai tendance a être plus joyeux. c’est un mécanisme de défense, certes, mais ce n’est pas donné a tout le monde. alors, j’ai essayé de comprendre pour donner a bechir une méthode.

Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 69 followers