Archive for the ‘identité’ Category

الفكر مش ملك

المجلس التأسيسي يحب يحط الملكيّة الفكريّة في الدّستور. وبهاذا نولّيو رسميّا اوّل دولة مستعمرة فكريّا في تاريخ الانسانيّة. شكون باش يستعمرنا؟ شركات و لوبيأت امريكيّة و اوروبّية قرّرت انها الافكار ملك ليها و الي حاجته بيها يشريها من عندهم بالسّوم الّي يحبو عليه. احتكار الفكر.
الملكيّة الفكريّة يسوّقو لنا فيها على انها توفّر مورد عيش لكل منتجي الافكار من علماء باحثين و فنّانين و مبدعين و كاتبين. الفكرة انه اذا انت نشرت افكارك على شكل نص او صورة او صوت فهي ملك ليك و أنت الوحيد الي يمكن له يبيعها. في الحقيقة انت لا تملكها و لا تبيعها.
 في عالم الملكيّة الفكريّة كيف تنشر فكرتك لازمك تثبّت قبل الي هي ماهيش ملك حد آخر ما كانش تدخل للحبس. في اغلب الاوقات تولي تبطل ما تنشرش فكرتك خاطر خايف من المشاكل. يعني رقابة ذاتيّة. باش تكون الفكرة او العمل ملكك لازمك تسجّلها. بالفلوس. بالعربي تشريها من عند مؤسّسة قرّرت انها تحط روحها وسيط و توكّل النّاس على الافكار : هاذه ملكك، هاذه مش ملكك. و ما يهمهاش الي انت جاتك الفكرة قبل و الا فرد وقت، في الاخر الافكار تجي من الافكر و مش ممكن تحدّد فين بدات. الّي يدفع الفلوس قبل هو الي يبيع الفكرة. و الآخر يتحرم من فكرته.
و ماكش باش تبيعها زادة. الي يصير هو ان المبدع او المفكر يسلّم ابداعه لشركة توزيع الي تولّي تتحكم في رواج الفكرة ومن اللحضة هذيكة تدخل الفكرة في منظومة الرأس ماليّة و تولّي مقابلة لعملة الي ندرتها في السّوق تحدّد سعرها. معناها على عكس الفنّان و العالم الي يحب افكاره تنتشر، الموزّع من مصلحته انها تقعد نادرة باش سومها يقعد غالي. على خاطر بالطبيعة الفنان ينتج الافكار كيف ما النحلة تجيب العسل و ينجم يجيب غيرها و يساعده حتى مادّيا ان افكاره تنتشر باش يتشهر، و الموزع لا. بالعربي النظام هذا قاعد يحد من انتشار الافكار بطريقة افتراضيّة و باستعمال قوانين فاسدة و القوا العامّة. يعني بالعنف : العباد تدخل للحبس على خاطر نسخت ديفيدي.
و حسب رأيكم منين تجي الافكار؟ من افكار اخرى. مخ الانسان ينتج افكار من افكار. تقرأ كتاب تجيك فكرة فيلم. تحكي مع جارك تجيك فكرة مقال.. الخ. قاعدين تشوفو الكارثة الّي باش تصير؟ الافكار قاعدة تقل بسرعة البرق. ماشين في اتجاه مجتمعات الافكار فيها نادرة.. و اخطر من هذا : تحكم فيها اقطاب قليلة بالملكيّة الفكريّة.
باش يولّي انتاج الافكار محتكر من عند الغرب. على خاطر الافكار غالية و احنا في الجنوب زواولة. باش يوليو هما يبتكروا الافكار و يعملو معامل عندنا تصنّع. هم المخ و احنا الذراع. ما فيهاش عيب، لكن علاش بالسّيف؟ كنتو حاسّينها الحكاية هذه باش تصير لكن مش عارفين كيفاش؟ هيا سيدي هاني قلتلكم : الملكيّة الفكريّة.

La propagande anti-impérialiste de Romain Gavras

[vimeo http://vimeo.com/9518258] [vimeo http://vimeo.com/11219730] [vimeo http://vimeo.com/43051867]

Regardez d’abord les 3 clips si vous ne les avez pas encore vus, je vous attend. Ça vous prendra 15min et c’est plus important que ce texte.

J’ai découvert Romain Gavras avec Stress en 2008. Je fus impréssionné par ce petit chef d’oeuvre. Je fus notamment fasciné par une chose : après avoir regardé le clip, le message était clair pour moi.. mais je ne savais pas lequel. J’avais compris, mais je ne pouvais pas formuler ce que j’avais compris. Comme si ce qu’ exprimait ce petit film ne pouvait être exprimé que de la sorte, on ne peut pas le dire ou l’écrire. Un chef d’oeuvre. Aujourd’hui 4 ans après j’arrive à l’exprimer : L’impérialisme. Des enfants noirs et bazanés à la fois bourreaux et victimes. Ils portent leurs croix comme des croisés. Surréaliste et hyperréaliste. L’impérialisme.

En 2010 il y a eu Born free. C’est là ou j’ai compris l’impérialisme. C’était clair, les flics portent le drapeau americain à l’epaule. Il y a aussi la Résistance et ça s’applique aussi à Stress. Ces jeunes roux en Kefieh et en embuscade qui jettent des pierres sur le panier a salade et la fresque Irlandaise sur le mur. Résistance à l’impérialisme. Voilà ce que ces films expriment. En fait je voulais écrire cet article en 2010 mais je n’ai trouvé ni le temps ni l’espace. On faisait la révolution en Tunisie et je fus personnellement inspiré par ces deux films. Je me souviens qu’un jour ou on complotait contre le régime, on avait regardé ce film. Et cette fois-là je m’intéressait aussi à la forme, et on était bien là devant un film. Un court métrage. Comparez la musique originale de M.I.A  à la bande originale du film; ça ne peut pas être un clip. C’est simple : la musique originale fait 4min, le film fait 9min. La musique est au service du film et pas le contraire. On aurait dit que Romain Gavras à écrit le scénario et qu’ensuite il a cherché la musique qui allait avec pour proposer ses services de réalisateur au label producteur. Ça serait un schéma de financement magnifique pour les court-métrages, n’est ce pas? Du pur génie. Je pense que le court-métrage a de l’avenir sur Internet et que les jeunes réalisateurs devraient essayer un schéma de financement similaire. Une collusion Clip-Court-métrage ne peut être que bénéfique pour tout le monde

Ces « clips » sont donc scénarisés de manière classique. Ils racontent tous une histoire claire. Avec une exposition, un climax et un dénouement.  Le climax dans No church in the wild c’est quand le rebelle fantassin piquier fait tomber le gendarme du cheval. Le dénouement c’est le combat nocturne : les lasers verts et l’éléphant.

Hier, quand j’ai vu No church in the wild, ça a conforté mes idées sur l’oeuvre de Romain Gavras. C’est clairement un maitre propagandiste de notre bord. Car c’est la première fois que je vois la tactique des lasers. La tactique du combat nocturne en elle même est nouvelle et à ma connaissance à été utilisée pour la première fois à Sidibouzid. Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que ce clip va probablement passer sur MTV. Parce que c’est Jay Z et Kanye West qui chantent. La révolution n’aurait jamais révé de tant d’exposition. La révolution mainstream. En bon français : La révolution populaire. Populaire. Du pur génie.

Point d’identité sans discrimination

Ou j’explique que la discrimination est le seul mécanisme par lequel on crée de l’identité.

Les Collections sont des Objets fascinants. Supposons que vous soyez un collectionneur. De timbres. Vous ouvrez l’un de vos grands album, comme d’habitude, pour profiter du réconfort de la vision de vos timbres et souvenirs associés; bien rangés dans leurs pochettes. Mais voilà que cette foi, au beau milieu de l’album, vous trouvez une image autocallante panini. Vous vous en offusquez : Qu’est ce que cette image fait là?

Mais pourquoi est ce que vous pensez que cette image n’est pas a sa place, d’abord? Parce que ce n’est pas un timbre? Comment vous le savez? Il y a bien des timbres à l’éffigie de joueurs de foot, il y a bien des timbres autocollants, il y a bien des timbres de cette taille là, il y a bien des timbres sans dents. Qu’est ce qui fait que l’image autocollante est différente? Et surtout qu’est ce qui fait que les timbres sont Identiques? C’est fascinant une collection. Parce que tous les objets qui y appartiennent sont identiques; d’une certaine manière. Et en même temps, évidemment, différents.

Lire la suite

une petite histoire de ALIXSYS

logo ALIXSYS

je suis désormais patron d’entreprise. une très petite entreprise de 3 développeurs d’applications web que nous avons nommée ALIXSYS.

ALIXSYS est né de la scission de l’unité Recherche et Développement en Systèmes d’Information (RDSI) de AlphaStudios. En d’autres termes l’équipe ALIXSYS à toujours existé sous cette forme mais sous une autre appellation et sous une direction différente : j’étais le patron de l’équipe, mais j’avais moi même un patron.

Lire la suite

La prothèse mémorielle (l’impact de la publication des historiques sur la société de l’internet)

L’historique commencerait à la date ou on a commencé à s’intéresser à lui et finirait quand on ne s’y intéresse plus. Ce serait une sorte de prothèse mémorielle gérée qui garderait une trace de tout ce qu’une personne à vécu dans sa vie. incidemment.

Cette année, parait-il, la tendance est aux « life streams ». en français « historique public ». FriendFeed a fait fureur au SXSW, mais je trouve personnellement que soup.io est nettement supérieur. d’ailleurs voici mon historique public.

Lire la suite