OpenUP le RUP agile de IBM

IBM qui a bien senti que son RUP n’est plus en phase avec les bonnes pratiques actuelles; à décidé d’adopter un nouveau processus agile. elle a confiè l’exécution a Per Kroll et ses acolytes. Le cahier des charges spécifiait bien sûr que le processus doit être compatible avec RUP, et que sa finalité était d’être le processus de développement fourni avec la plate-forme eclipse (principalement sponsorisée par IBM). Le mois dernier Per Kroll nous a pondu un article sur OpenUP.

En gros ils adoptent toutes les bonnes pratiques actuelles (celles sur lesquelles tous les processus agiles sont d’accord) sauf le TDD et ils y ajoutent la notion de « micro-increment » : une espèce de pattern de tache atomique avec des outils sous eclipse et probablement un dépôt pour mettre en commun les « micro-increments » des développeurs dans le monde. Ça c’est pour les bons points. D’un autre coté ils ont ajouté la notion de « phase » héritée de RUP et qui n’apporte absolument rien d’autre que de la confusion.

Voici quelques points de référence.

Ce qu’ils prennent :

  • les cycles courts ou itérations
  • le plan d’itération et son meeting (i.e. le sprint backlog et le planning game)
  • le coaching : ou le chef de projet est plus un modérateur qu’un directeur. l’équipe s’organise toute seule comme dans SCRUM.
  • la réunion quotidienne (autrement appelée « daily SCRUM »)

Ce qu’ils laissent :

  • TDD (test driven development ou développement par les tests) ils ne sont pas contre, mais il ne fait pas partie, c’est au choix.
  • la programmation par binôme

Ce qu’ils apportent :

  • une version stable du logiciel a la fin de chaque semaine
  • un cycle plus détaillé (premiers jours, première semaine, dernière semaine)
  • le « micro-increment » est une espèce de pattern de processus de développement capturant une activité précise. le « micro-increment » est un composant qui peut être réutilisé. et quand ils le sont, ils les appellent « extensions » en rapport avec OpenUP
  • ils font la différence entre un « micro-increment » et un « work item » qui est plus général. le micro-incrément est un « work item ».
  • le « vision document » qui définit le besoin du client
  • les « changesets » comme élément de suivi du projet. ce sont les changements effectifs sur les documents, code source et autres fichiers. ce sont aussi surtout les sorties (output) des « micro-increments ».
  • les « phases ». il y en a 4 et ce sont des agrégats d’itération importés de RUP. c’est à la fin des phases que les commanditaires (clients) entrent en jeu et prennent les décisions : valider, continuer ou arrêter le projet.
  • un outil et un dépôt pour les extensions sous forme de librairies, wiki et autres services eclipse

Les bugs :

  • les « micro-increments » présentent l’inconvénient de nécessiter beaucoup trop d’effort en amont pour les définir. à moins d’utiliser des « micro-increments » précuits à réchauffer (ce qui est prévu), ça alourdit trop le processus. et mon avis, c’est que 80% des « micro-increments » sont spécifiques au projet. g
  • la différence entre « micro-increment » et « work item » n’est pas claire
  • les « phases » sont trop rigides, on a l’impression qu’elles sont là pour des questions de compatibilité avec RUP

2 comments so far

  1. Khalid on

    Merci pour cette excellente synthèse qui replace OpenUP dans son contexte, cela me permet de le situer par rapport aux autres méthodologies, moi qui commence à peine à m’y intéresser.

  2. slim on

    je te remercie en retour pour tes diverses contributions a wikipedia.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :